Les seniors peinent à accéder à l’emprunt bancaire

pret senior test

Il n’est jamais trop tard pour commencer à bâtir quelque chose comme on dit. Pour nos projets, on doit trouver des ressources pour les financer, surtout de l’argent. Mais arrivé à un certain âge où trouver une somme c’est très difficile surtout quand on veut faire crédit à une banque. Plusieurs causes poussent ces établissement à ne pas  accepter ces demandes, même si d’un point de vue légal, toutes les personnes qui peuvent jouir et exercer de ses droits peuvent bénéficier d’un prêt. Mais la vie n’est pas toujours rose, les banques sont conscientes qu’elles courent un grand risque en empruntant de l’argent à un senior. Un refus qui mérite d’être bien étudiée pour  trouver la solution.

 

Emprunter à un senior présente un risque pour les banques

Les établissements de crédit ne traitent pas de la même façon un client jeune, actif et une personne âgée. Pour faire court, ces établissements considèrent ses personnes âgées avec plus de méfiance et emprunter quand on est senior n’est pas facile. Les raisons  pour cette distinction sont un peu compréhensibles.

D’un point de vue simplifier,  si une personne de 60ans emprunte de l’argent et la date d’échéance est dans 15 ans, la personne aura 75ans. A cet âge là, il y a de forte probabilité que la somme ne sera pas remboursée par exemple le décès de la personne.  En plus, les seniors n’ont généralement que la pension comme revenue. Ce cas est possible pour un prêt de consommation. Un prêt réalisé dans un délai plus court. Mais pour l’établissement, c’est la date d’échéance qui compte. Pour le cas d’un prêt immobilier, ça ne dépend que le système de l’établissement. La limite d’âge n’est pas très considérable car celle-ci peut aller jusqu’à 90ans. Mais en contrepartie, il y a quelques exigences comme une justification d’apport conséquent pour les quarantaines. L’établissement considère en effet qu’une dizaine de vie active ont permis de mettre de l’argent de côté.

Different Loan Options in Reverse Mortgage - Z Reverse Mortgage

Un crédit difficile, mais  pas impossible

Plusieurs solutions s’offrent à un senior qui désire emprunter de l’argent.

D’abord, il existe des compagnies d’assurances emprunteur. Comme les autres établissements de crédit, ces compagnies prennent quand même garde mais elles sont moins dures. Cette option est plus valable pour un prêt immobilier. Pour ce genre de prêt, l’échéance est plus longue. Avec les compagnies d’assurances emprunteur, on peut porter l’échéance jusqu’à  90ans. Toutefois, ces assurances sont limitées car la personne doit remplir un formulaire médical qui est souvent contraignant. Cette solution décourage les clients potentiels car elles sont particulièrement chères qui peuvent coûter jusqu’à ¼ de la somme empruntée.

Ensuite, le nantissement est aussi une solution envisageable. En effet, si l’emprunteur possède un capital placé ou une police d’assurance vie dans la banque en question, il peut adosser une partie de la somme à son emprunt. Pourquoi dans la banque en question ? Parce que comme ça, la banque a le contrôle total de l’argent.

Après,  les 2 parties peuvent former un contrat pour la modalité de remboursement. Pour le cas d’un prêt immobilier par exemple.  Comme cité en haut, un apport conséquent est exigé pour les plus de 40ans.  Pour cette option,  les mensualités peuvent se diminuer à partir de la retraite, surtout quand on les retire des pensions. La contrepartie est que pendant l’activité de l’emprunteur,  c’est-à-dire avant sa retraite, les mensualités sont relativement plus chères car l’échéance ne change pas.

Enfin,  l’emprunteur peut avoir accès à un prêt hypothécaire. Pour cette solution, l’état de santé n’est plus remis en cause. Ce qui compte, c’est que l’emprunteur possède un patrimoine à côté. C’est ce patrimoine qui va servir de garanti pour la banque. La valeur de celui-ci doit couvrir largement ces dettes envers l’établissement. Dans le cas où la personne est en incapacité de rembourser la totalité de la somme, le patrimoine revient à la banque.

Les seniors ne sont pas les privilégiés pour un emprunt pour une banque. En effet, plusieurs contraintes s’imposent qui n’encouragent pas l’établissement à prêter la somme demandé que ce soit un prêt de consommation ou un prêt immobilier. Même si les personnes âgées possèdent les capacités nécessaire pour le remboursement car ils n’ont plus des personnes à charge, les banques ne préfèrent pas courir le risque. Mais ils ne sont pas des causes perdus, plusieurs solutions s’offrent à eux en remplissant les conditions nécessaires en contrepartie.